Pour un pêcheur à la mouche, fabriquer ses mouches de pêche fait partie des règles du jeu de la peche à la mouche. Pour beaucoup de pêcheur, le montage de la moche se fait par plaisir. Voici un guide de montage de mouche qui pourrait bien être utile.

Pour fabriquer les mouches de pêche, il vous faudra :

  • Des plumes de dindes ou de paon
  • Des poils de corps et poils de queue de chevreuil
  • Un marabout
  • Des plumes de coup et de selle de coq (hackle)
  • Du vernis
  • Un hameçon
  • Une soie de montage
  • Des fils synthétiques

Il va vous falloir également vous munir de ces quelques outils.

Un étau pour maintenir l’hameçon en place,
Une paire de ciseaux pointus et tranchants
Une pince à hackle pour faciliter l’enroulage du hackle
Une porte-bobine pour enrouler la soie
Un aiguillon qui est un outil à multi-usage
Un égaliseur de poils pour permettre d’égaliser les poils.

Sachez qu’il est nécessaire de bien choisir le type de plume et de poils pour le montage de la mouche.
Le matériel le plus utilisé lors de la fabrication de la mouche de pêche est la plume par excellence. Ainsi, les plumes de coq permettent la réalisation de collerette, les plumes larges et courtes pour la queue de la mouche et autres plumes pour les ailes. Il est à savoir que les plumes de marabou sont les plus utilisées pour la fabrication de la queue et des ailes à cause de la flottabilité qu’elles offrent une fois mouillées.
Il est également possible d’utiliser des poils pour fabriquer des mouches de pêche. Le dubbing et le poil de queue de cerf servent à faire la queue et les ailes des streamers. Pour la tête et le corps, on choisira le poil du corps du cerf.

Un exemple de montage de mouche de pêche

Comme matériel, il sera conseillé de vous munir d’un hameçon pour noyer et un fil de montage. Pour le corps, opter pour une barbe de queue de paon enroulé. Pour les ailes, choisissez 2 plumes blanches de canard ou de dinde, la gorge sera faite de plume de coq brun et la tête un fil de montage noir.
Pour réaliser la mouche sèche, le fil de montage sera fixé à la hampe jusqu’à l’ardillon. Pour cela il va vous falloir 6 à 8 barbes de plume de paon. Ensuite, les barbes seront enroulées sur elle-même pour faire un corps ; la plume de coq sera aussi enroulée et fixée sur le corps. Pour faire les ailes, le procédé est le même mais il va falloir laisser échapper quelques plume de dinde ou de canard pour imiter les ailes. N’oubliez pas de toujours vous débarrasser des excédents de plumes pour imiter parfaitement la mouche. Pour faire une belle tête, il suffira de vernir.
Le montage de la mouche fait appel à la créativité. Sachez cependant qu’il va vous falloir en confectionner plusieurs avant la petite virée de pêche. Très vite, vous trouverez et comprendrez les joies de la mouche.